27/09/2004

Rendez-vous

Je serais de retour pour la mi-octobre! A bientôt!

12:00 Écrit par sapho | Lien permanent | Commentaires (2) |  Facebook |

Commentaires

halluci.net Aucun prédateur ne nous menace directement, d’où notre originalité
sociale évidente ; Il n’est que de me voir déambuler la rue du
tout-venant, anglé à moins douze, dispendieux et pourtant abordable,
comme imprimé en bi-chromie, toutes les teintes du noir au blanc plus un
triomphal rouge ferrari, goutant et dégoutant, félin à plumes abrivore,
gluon du vide, paralelle à l’échelle alimentaire.

Restez là, mesdemoiselles. Ne nous quittez pas. Et je ne parle *pas* de sexe, nom de Dieu !

pX

Écrit par : xaccrocheur | 05/10/2004

Au suprême prédateur Lorsqu'une espèce peut se glorifier de ne plus avoir de prédateurs, il advient souvent qu'elle s'auto-détruise! Faut-il y voir une fatalité ou une régulation naturelle du nombres! Méfiez-vous donc prédateur suprême car c'est précisément de ceux que tu croyais tes frères que tu recevras le premier coup de griffe! Revenez donc me voir alors,à l'abri tapi dans mon blog-antre, j'écouterai attentive le torrent de vos mots qui ont su me plaire!

Écrit par : Sapho | 09/10/2004

Les commentaires sont fermés.